Si le Caousou m’était conté…

Les premiers collèges jésuites apparaissent en Europe du vivant d'Ignace de Loyola dès 1544. Ainsi, à Toulouse, le premier collège de la Compagnie est fondé en 1567 dans l'hôtel de Bernuy, cédé par de riches bourgeois aux Capitouls pour y installer un collège de jésuites. L'enseignement est basé sur les humanités (grammaire, poésie et rhétorique), la philosophie et la théologie. Il est très moderne pour son époque : dialogues, autocorrections, exercices, contacts très étroits entre éducateurs et élèves, évaluations régulières par notation...

2016

Le médialab

Le petit self, construit dans les années 80 sur les anciens garages et reliés au grand self par un passage, s’est transformé en salle polyvalente depuis l’ouverture de la cafétéria du lycée.

Un médialab y est installé : mobiliers modulables, vidéo-projecteurs synchronisés et tablettes numériques.

2014

Création d'une cafétéria

Construction d’une cafétéria moderne pour le lycée à l’emplacement du cloître de Saint-Cyr avec des horaires d’ouvertures étendus aux récréations.

2009

Rénovation du Petit Collège

L’école primaire, située au 79 de l’avenue Camille Pujol depuis la fusion avec l’école Sainte Croix, nécessite de gros travaux de mise aux normes. Un très gros chantier est lancé où seuls les murs porteurs d’une partie du bâtiment sont conservés. L’administration de l’école, les classes sur deux étages et un ascenseur sont entièrement nouveaux.

L’internat fille qui était également dans ces locaux en profite pour migrer en récupérant tout un étage du grand bâtiment du Caousou.

1999

Création de classes Post-Bac

Intégration d’un BTS de Géomètre Topographe et l’année suivante d’une classe de Spé ATS, chargée de préparer les étudiants titulaires de ce BTS au concours d’entrée dans les écoles d’Ingénieurs Géomètres.

1989

Accueil de classes préparatoires

Renouant avec sa destination première, Le Caousou accueille deux classes préparatoires aux Grandes Ecoles Scientifiques. Ces classes s’installeront en septembre 1991 à Balma avec l’ouverture par l’Association Saliège (regroupant les six lycées privés catholiques toulousains) de ses locaux destinés à assurer des formations post-baccalauréat (CPGE et BTS).

8 décembre 1987

Inauguration du Caousou nouveau

Les dortoirs et combles ont laissé place à des salles d’Arts Plastiques, de Musique, à un ensemble Audiovisuel (salle de création et régie), un CDI et une Chapelle, dominant les toits de Toulouse. L’internat, réaménagé en 94 chambres à deux lits, est installé dans le bâtiment dit de «Rockfeller » qui jusqu’alors abritait les chambres des Pères Jésuites.

1988 : L’Assemblée Générale de l’Association du Caousou vote la fusion avec l’Ecole et le Collège Sainte-Croix. Le «site Sainte-Croix», devenu le Petit Collège, regroupe aujourd’hui l’ensemble des classes primaires du Caousou ainsi que l’internat des jeunes filles.

Mercredi 2 avril 1986

Incendie de l'établissement

Il était 15 h, un gigantesque incendie ravage l’ensemble de la toiture du grand bâtiment. La dalle de béton installée en 1969, pour permettre l’aménagement de deux étages de dortoirs, arrête la propagation du feu,
sauvant ainsi les étages inférieurs. Un formidable élan de solidarité va permettre de déblayer cendres et gravats pour pouvoir rendre les locaux aux élèves, à la rentrée des vacances de Pâques. Dans les mois qui suivront débutera un immense chantier de reconstruction au milieu des 1500 élèves de l’établissement.

1939- 1940

Seconde guerre mondiale

Le Service de Santé de la XVIIème Région Militaire réquisitionne Le Caousou qui devient, à nouveau Hôpital Complémentaire. Cependant, un accord permet aux Pères de garder le quartier St Cyr et un réfectoire : les
Grands – notre actuel lycée – pourront rester sur place, les Moyens et les Petits se disperseront comme en 1912.

1923

Réouverture du Caousou aux élèves

Dès la rentrée, le 11 octobre, dans le bruit des travaux de transformation, 226 élèves sont inscrits : ils seront prêts de 450 en 1930.

1914

La première guerre mondiale

C’est la Grande Guerre, Le Caousou, inutilisé, devient hôpital complémentaire (n°52) jusqu’en 1920.

1874 - 1912

Première ouverture de l'établissement

Le 6 octobre, Le Caousou dédié –le premier dans le monde- à l’Immaculée Conception, ouvre ses portes et prépare aux grandes Ecoles de Saint-Cyr, Centrale, Polytechnique, Forestière et Normale Supérieure. Les Pères
étaient alors professeurs de toutes les classes et les résultats aux Concours tournaient, bon an mal an, autour de 75 %.

1873

La première pierre

Huit mois après l’acquisition du domaine, l’archevêque de Toulouse bénissait, le 28 mars, la première pierre du nouveau collège. Dans cette pierre étaient incrustés un fragment du rocher de la grotte de Lourdes, un morceau de marbre extrait des catacombes romaines de Saint-Callixte et un long procès verbal en latin.