Please reload

Posts Récents

30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Séjour scientifique en Islande

Là-bas, le sol est rare, l'érosion fait pourtant son œuvre d'attaque, mais les sédiments sont vite emportés. Là-bas, les végétaux ne peuvent que difficilement s'enraciner et il est rare de voir des journées se suivre sans que ne tombe une goutte de pluie. 

Là-bas, normalement, c'est le pays de la glace. 

Iceland.

C'est un peu comme sur la lune. Là-bas, la roche du sous-sol est presque toujours à nue. Tout est noir, un peu rouillé, avec un peu de mousse rase, à peine verte. C''est comme ça et, cela nous fait encore rêver.
Atterrissage à Keflavik, en pleine nuit, et puis les visites se sont enchaînées, intenses, nombreuses. Ici, c'est une zone géologiquement active, un point chaud qui poinçonne la croûte, là où deux plaques s'éloignent, libérant une lave rouge et fluide.

On a vu le Rift à ciel ouvert dans la vallée de Thingvellir et des rides au pied du phare de Reykjanes. On a vu le grand geyser et les Solfatares, des cascades et des glaciers. On a même eu froid. 

On a vu des volcans, nombreux, aux cratères circulaires comme dans les livres. On était dans un cratère éteint et près d'un maar qui attend quoi, pour exploser !?

On a vu des volcans, difficilement formés sous les glaciers, une autre forme, en lien avec une autre période, une autre histoire. On a vu des coulées et des tumulus, des fractures et des fissures, jusqu'à Vik et sa plage au sable noir.

On a aussi ri, et le ciel est resté bleu jusqu'au dernier jour.
Presque aussi bleu que l'eau chaude du Blue Lagon où nous nous sommes baignés. Grand moment.
Micky, notre chauffeur, toujours souriant, nous ramenait à l'auberge en racontant des détails sur la vie par ici, sur cette crainte, permanente, qu'un jour se réveille le Laki, ou le Katla, son frère. L'éruption du Eyjafjallajökull, ce n'était rien, il est déjà recouvert par un glacier.
Ici tout s'organise autour de ce risque majeur, en profitant de l'énergie offerte par la géothermie.

Ici, on sait que rien n'est acquis, que tout peut être détruit, qu'il faut profiter de la vie, et respecter la nature.

 

De ces grands moments, de ces  beaux moments, il nous reste cette trace : Carnet de voyage. Vous y verrez quelques-unes de nos photos. C'était un séjour inoubliable.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Visualisez

notre nouvelle

plaquette

Accès Rapide

Le Caousou‎ 

42 Avenue Camille Pujol, 

31079 BP 5210

TOULOUSE Cedex 5

Tél : 05 62 47 48 49

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon